SIMOP & LES ABEILLES – ÉPISODE #1

03/05/2018

En mai 2017, plus de 40 000 abeilles ont trouvé refuge au siège de notre entreprise, à Sainte-Mère-Église dans la Manche. La direction avait souhaité mettre en place un projet original fédérant les salariés autour d’une action collective et durable, une démarche qui a du sens puisqu’elle permet d’intégrer la nature dans la vie de l’entreprise et de sensibiliser les collaborateurs à la biodiversité.

C’est donc à tour de rôle que nos apiculteurs en herbe vont, en compagnie de leur collègue Nicolas, petit-fils d’apiculteur, surveiller et entretenir le rucher. La semaine dernière, nous avons ouvert les ruches pour nous assurer de la bonne santé de nos deux colonies. Les nouvelles sont bonnes, les abeilles ont résisté au froid de l’hiver et sont en pleine forme ! Nous avons pu observer le travail de chacune des abeilles : pouponnage du couvain et récolte du pollen.


Une ruche loge de 20 000 à 30 000 ouvrières et une reine, c’est elle qui pond les œufs. On la reconnaît par sa grande taille. Pour mieux les distinguer, nos reines sont marquées d’un point jaune.

Le couvain se développe en trois périodes : d’abord œuf, puis larve pour ensuite devenir nymphe. Les nymphes qui donneront naissance aux mâles (faux-bourdons) sont reconnaissables par leurs opercules plus épaisses.


Les butineuses rapportent du pollen pour nourrir le couvain mais aussi du nectar qui deviendra le miel que nous espérons bientôt récolter ! Mais avant cela, il nous faudra surveiller l’essaimage, dans le cas où d’autres reines viendraient à naître. La suite au prochain épisode !


simop