6645
Séparateurs d'hydrocarbures avec débourbeur V100, sans by-pass en PE de 1.5 à 15l/s - 5 mg/l

Un séparateur d’hydrocarbures est destiné à séparer et stocker les hydrocarbures libres contenus dans les eaux de ruissellement. La partie débourbeur de l’appareil permet de piéger les matières en suspension (sables, graviers…).

Ces séparateurs d’hydrocarbures sans by-pass munis d’un débourbeur conviennent parfaitement pour traiter les eaux provenant de parkings couverts, stations services, garages. Pour les aires de lavage prévoir un débourbeur V200 complémentaire afin d’obtenir un volume de V300.

Rappel :
L’alarme de niveau des hydrocarbures est obligatoire en équipement complémentaire.

Le fonctionnement du séparateur d’hydrocarbures est basé sur la séparation par différence de densité des polluants non solubles contenus dans les eaux de ruissellement.  Le compartiment débourbeur permet de décanter et piéger les matières en suspension (> à 200 µm).


Le système de coalescence, grâce à sa surface spécifique importante, permet de concentrer les hydrocarbures libres en favorisant leur collision. Les hydrocarbures remontent ensuite à la surface.


Le système d’obturation évite tout risque de relargage des hydrocarbures.

Conception brevetée conforme aux normes:

  • EN 858-1
  • EN 858-2


  • Cuve garantie 20 ans contre la corrosion
  • Tenue en milieu salin
  • Tenue en nappe phréatique et/ou terrain


hydromorphe jusqu’au fil d’eau de sortie
- Poids faible
- Manutention facile
- Coalescence amovible et facilitant l’entretien
- Raccordements aisé
- Appareils tenus en stock

Se référer à la notice PHPE avant manutention et pose du séparateur.

- Hauteur maxi de la nappe phréatique = Fil d’eau de sortie du séparateur.

- Hauteur de remblai maxi :
=> Modèle avec tampon(s) PE : remblai sans dalle jusqu’au niveau des tampons PE (sans rehausse). Dalle de protection obligatoire si rehausse.
=> Modèle avec amorce(s) : dalle de protection en béton obligatoire.
Veiller périodiquement à ce que la ventilation ne soit pas obstruée.
La fréquence de vidange doit être adaptée aux volumes de boues et d’hydrocarbures interceptés.
Il est recommandé de vidanger l’appareil lorsque les boues atteignent 50% du volume utile du débourbeur ou que les hydrocarbures occupent 80% de la capacité de rétention du séparateur (cf. NF P16-442).
Profiter des vidanges pour nettoyer la coalescence ainsi que le système d’obturation.
Après chaque vidange, l’appareil doit être remis en eau et la flottaison de l’obturateur doit être vérifiée.

Consignes générales d’entretien E101 disponibles sur notre site internet.

Options

  Description
OD2/105 DISP. EXTRACT. DN80 ODYSSEE
MR-ANH MANCHON RALLONGE CABLE POUR ANH...-3
CR-ANH RALLONGE CABLE POUR ANH...-3 (ML)
ANH22/14320 ALARME HYDRO VISUELLE & SONORE IP65
ANH22/14506 ALARME HYDRO VISUELLE & SONORE IP65 AVEC PANNEAU SOLAIRE
ANH22/14507 Alarme hydro visuelle et sonore IP65 + GSM avec panneau sola
ANH22/15200 ALARME HYDRO VISUELLE & SONORE IP65 + GSM
SNB/14220 SONDE DE NIVEAU BOUE ATEX
ANH22/14310-N ALARME HYDRO VISUELLE & SONORE IP65 + SONDE N
ANH22/17200 Alarme niveau hydrocarbures alimentée par pile + renvoi GSM
CR-ANH-3 SONDE 3 FILS RALLONGE CABLE POUR ALARME ANH OU ANG (au ML)